Concarneau – La Sea kayak fishing embarque ce week-end en baie de Concarneau

Concarneau – La Sea kayak fishing embarque ce week-end en baie de Concarneau



Qu’est-ce que la Sea kayak fishing ?

C’est une compétition de pêche en kayak qui est née en 2013. On fait ici la 8e année, sachant que certaines éditions peuvent parfois se dérouler en plusieurs manches sur d’autres départements. Mais elle a souvent lieu sur le secteur, afin de faciliter l’organisation. Cette année, ce sera en baie de Concarneau pour la pêche et à Trégunc, au camping du domaine de Pendruc, où on installera notre QG. La Sea kayak fishing (SKF) est surtout un rassemblement de pêcheurs partageant une même philosophie. La pêche est une vraie compétition mais elle vient en complément d’un week-end convivial et plutôt festif.

Comment se pratique cette discipline ?

La pêche se fait avec un kayak homologué. Ils sont aujourd’hui extrêmement techniques et technologiques avec, pour la plupart, une propulsion à pédales and beaucoup d’électronique à bord: une VHF, obligatoire pour tous, mais aussi un écho-sondeurtographie.é et et Sur le règlement, la SKF est une compétition qu’on appelle « multi-espèces ». On va tout simplement prospecter pour trouver un maximum d’espèces. Chacune d’entre elles, selon sa difficulté à être capturée, va rapporter plus ou moins de points. Prendre un maquereau ou une aiguillette, c’est par exemple très simple, mais quand il s’agit de prendre des céphalopodes, c’est déjà plus complexe. Il ya bien entendu une place assez importante pour le bar, puisque c’est un peu le poisson noble de nos côtes. Le point impératif, c’est la remise à l’eau en parfaite condition de toutes les espèces. Aucun poisson n’est conservé durant tout le temps de la compétition. Ça nous permet de montrer que la pêche est un loisir mais sans avoir un impact trop négatif sur les ressources.

Quel est l’avantage de mêler kayak et pêche ?

Pêcher en kayak permet d’aller un peu partout sur la côte. On peut aussi le faire en bateau, mais ça revient beaucoup moins cher et l’impact écologique est moins important. On a aussi une discrétion absolue, car pédaler ou ramer est bien plus silencieux qu’un moteur. La facilité de se mouvoir est aussi meilleure. Sur un week-end comme celui-ci, certains compétiteurs ne vont pas hésiter à faire entre 20 et 30 milles nautiques. C’est vraiment sportif.

Comment va se dérouler le week-end ?

Le départ va être donné vers 7 h- 7 h 30 avec un retour à 17 h, vendredi et samedi. La compétition est internationale, même si, Covid oblige, on n’aura qu’une équipe belge. Sans les étrangers, on devrait être à 120 compétiteurs en duo. Vendredi, la pêche se fera avec des appâts et des leurres, uniquement le leurre le samedi. Dimanche, ce sera la remise des prix au camping de Pendruc. La zone de pêche est encore secrète pour garder un peu d’équité entre les compétiteurs.

Leave a Reply

%d bloggers like this: