Disparition de Maddie McCann : ce mystérieux objet trouvé dans le camping-car du principal suspect

                                                            Un suspect a été mis en examen en Allemagne le 22 avril dernier, dans le cadre de l'enquête portant sur la disparition de la fillette britannique Madeleine McCann.  De nouvelles preuves l'incriminant ont été dévoilées, selon les enquêteurs allemands.
                        </p><div rel="js-article-content">
                                                                                    <p>Depuis quinze ans, le mystère reste entier.  Il ya quinze, au sud du Portugal, la petite Madeleine McCann, âgée alors de presque 4 ans, disparaissait.  Elle se trouvait à Praia da Luz, une station balnéaire de la région touristique de l'Algarve, où elle était en vacances avec sa famille.</p><!-- Pub DFP Position [outstream] -->

Aujourd’hui, de nouveaux éléments pourraient bien faire avancer l’enquête. “L’enquête se poursuit et nous avons découvert de nouveaux éléments, de nouvelles preuves, pas médico-légales, mais des preuves”, a confié Hans Christian Wolters, le porte-parole du parquet de Brunswick, let all chargé du ette , dans un entretien diffusé mardi 3 mai par la chaîne CMTV.

Ces preuves contre le principal suspect

Le 22 avril dernier, le ministère public portugais an annoncé la mise en examen de Christian B., Allemand de 45 ans et pédophile multirécidiviste identifié par les enquêteurs allemands en 2020 comme principal suspect du meurtre de la fillette britannique.

À l’époque de la disparition de la petite fille, l’homme vivait dans un camping-car blanc et jaune, selon le Mirror. À l’intérieur aurait été retrouvé un objet appartenant à Maddie, d’après une source policière portugaise. Mais l’ADN de la petite n’aurait pas été retrouvé.

Nous ne sommes pas dans la mauvaise direction

Le porte-parole du parquet de Brunswick, Hans Christian Wolters, n’a pas voulu confirmer ni réfuter cette information. En revanche, il a déclaré mardi soir à la télévision portugaise que “de nouveaux éléments ont été découverts, de nouvelles preuves. Pas des preuves médico-légales, mais des preuves”, Daily Mail, selon le

Selon l’enquête allemande, des enregistrements téléphoniques ont identifié le suspect près du complexe hôtelier ou a disparu Maddie le soir du 3 May 2007. Wolters au cours de cet entretien télévisé. Interrogé sur l’existence d’un alibi prouvant que Christian B. ne se trouvait pas à Praia da Luz le soir de la disparition de la fillette, M. Wolters est catégorique :”Chrisian B n’a pas d’alibi”, rapporte BFMTV.

Leave a Reply

%d bloggers like this: