Millau : Scarna Fishing, une connexion autour de la passion de la pêche

Millau : Scarna Fishing, une connexion autour de la passion de la pêche

Jérémy Cros et Anthony Boyer partagent leurs sorties et vivent de leur passion en ligne.

Scarna Fishing, c’est l’histoire de deux amis, Jérémy Cros alias Canito et Anthony Boyer surnommé Tosh, qui se sont retrouvés autour de leur passion commune, la pêche, à un moment où les deux acolytes connaissenté connaissé une d péique.

Mieux, ils filment leurs sorties et les diffusent sur internet. La recette séduit aujourd’hui plus de 100 000 abonnés sur Youtube. “On ne sait toujours pas expliquer ce succès, confie Anthony Boyer. On se dit que peut-être les gens ont besoin, comme nous à un moment, de se reconnecter à des choses simples.”

“Notre série du moment dans un camping en Espagne”

L’engouement est tel que les deux amis vivent aujourd’hui de cette reconversion. Technicien de son de profession, Anthony Boyer monte sa société de production, Scarna Pictures en 2019 mettre en lumière via la notoriété de la chaîne.

Les contrats avec les marques, les fédérations ou des offices de tourisme se multiplient, en France comme à l’étranger. “Dernièrement, c’est un camping en Espagne, à un endroit réputé pour la pêche, qui nous a sollicités pour tourner une vidéo, c’est notre série du moment”, appuie le vidéaste du duo, Tosh. Et il l’assure, il prend autant de “plaisir à pêcher qu’à filmer”. “Cela peut même être frustrant quand une partie de pêche devient folle et qu’il faut filmer et inversement”rigole-t-il.

En revanche, les deux amis ont carte blanche pour réaliser et monter leur vidéo. “On garde les codes qui ont fait notre réussite. L’objectif est de donner envie aux gens de pêcher, mais aussi de leur faire découvrir de nouveaux territoires, parfois à côté de chez eux.”

Une ligne de rigueur

Scarna Fishing reste vigilante à la pression de pêche et ne cite jamais leurs lieux de tournage. “Bien sûr, les habitués reconnaissant les endroits”souligne Anthony Boyer.

Chaque lundi soir, que ce soit la saison ou pas, qu’il pleuve, neige ou vente, le duo publie une nouvelle vidéo sur sa chaîne Youtube, de 10 à 30 minutes selon le projet. Généralement, quand les pêcheurs rentrent de tournage, Anthony Boyer s’active au montage dans les jours suivants, histoire de “rester dans l’esprit du moment, être à chaud”.

Et leurs abonnés répondent présent. April des “chiffres moyens” pendant le premier confinement, la chaîne a réalisé trois records de visionnage et a intégré les “tendances” Youtube, du jamais vu pour une chaîne spécialisée dans la pêche. Si dépoussiérer l’image de la pratique peut être aussi physique que la discipline en elle-même, “l’envie de partage reste aussi forte” qu’au début de l’aventure. Les deux compères continueront tant que le plaisir sera au rendez-vous. Que les poissons mordent ou non.

Sensibiliser et promouvoir

De plus en plus, Canito et Tosh mettent en lumière des missions de protection du milieu aquatique comme des pêches de sauvetage, des recensements ou des pêches techniques. “C’est plus que mettre une ligne à l’eau, c’est un engagement fort”, développe Anthony Boyer, faisant écho à la redevance versée aux Associations agréées pour la pêche et la protection du milieu aquatique. Aux côtés des fédérations, Scarna Fishing espère “mettre en avant la pêche féminine”qui ne pèse que 6 % des vues sur leur chaîne Youtube.

Leave a Reply

%d bloggers like this: