Test de Fishing Planet on PC par jeuxvideo.com

Test de Fishing Planet on PC par jeuxvideo.com

Je ne vais pas vous le cacher, je ne suis pas un aficionado de la pêche. Assis sous la pluie ou sous un soleil de plomb à attendre qu’un poiscaille veuille bien croquer le ver que tu as soigneusement embroché sur ton hameçon, et qui s’est probablement fait la malle lorsque ‘est aux aux fil, non rose merci. Pour moi, la seule qualité intrinsèque de cette pratique tient à l’excuse qu’elle offre de se jeter quelques bières avec les copains. Pourtant, alors que j’étais plus que méfiant à l’idée de jouer à Fishing Planet, le dernier simulateur de pêche gratuit développé et édité par FISHING PLANET LLC, je me suis retrouvé plusieurs foet » jeni dire » . Pour finalement me déconnecter tard dans la nuit… avec une longue et… reposante… soirée devant l’écran.

Prends garde à toi tanche !

Un jeu de simulation se définit dans sa capacité de reproduire une activité ou une action dans son environnement. En cela, Fishing Planet dispose de tout l’attirail nécessaire. Plus de 32 espèces de poissons, chacun avec une intelligence artificielle basée sur le comportement réel de chaque espèce. Sept points d’eau parcourant les États-Unis d’est en ouest, avec des conditions climatiques variées, des reliefs de fond et des végétations différentes. Et une boutique IG qui offre plus de 300 différents types d’engins de pêche. Probablement la seule fausse note de simulation de Planet Fishing. L’attirail du parfait pêcheur aurait gagné à respecter les différentes marques du monde aquatique, mais on imagine bien que des questions de droits ont eu raison de ce choix, car rappelons-le, le jeu est totalement gratuit.

Fishing planet : un jeu qui vous incite à pêcherFishing planet : un jeu qui vous incite à pêcher
Fishing planet : un jeu qui vous incite à pêcher

La boutique en ligne est le paradis des pêcheurs confirmés

Si graphiquement le jeu est beau et relativement bien optimisé (une GTX 970 le fait tourner en ultra), la claque survient surtout grâce à un duo d’ambiance visuelle et sonore à couper le souffle. La représentation de l’eau altérée par le vent, le courant et même la profondeur est d’une justesse incroyable et les variations météorologiques sont telles que sole l’on peut tout aussi bien pêcher sousé de magnilique duque querant fraîche matinée d’automne habillée de son épais brouillard.

Irritant de réalisme et magiquement désagréable.

Coup de cœur pour la qualité sonore du titre. Entre les fluctuations de l’eau et le chant des insects, il suffit de fermer les yeux pour plonger la tête la première dans un profond état de relaxation.
Coup de cœur pour le bruit du moustique qui vient vous titiller l’oreille…irritant de réalisme et magiquement désagréable. Pour compléter l’immersion, on aurait cependant aimé voir plus d’animations du pêcheur. Par exemple l’arrivée sur le lieu de pêche, l’accompagnement du poisson lorsque l’on décide de le relâcher ou de le garder ou encore une simple animation/gestion du froid et de la fatigue…

Et si j’ai jamais touché à une canne à pêche ?

Fishing planet : un jeu qui vous incite à pêcher

Pensez à préparer votre équipement avant de partir en voyage à la pêche

C’est bien beau de jouer à une simulation, mais tout le monde n’a pas forcément les bases pour pratiquer la pêche dans les meilleures conditions. Et c’est là que Fishing Planet tire son épingle du jeu. À mi-chemin entre vous laisser vous débrouiller tout seul ou vous tenir par la main, un tutoriel IG, déblocable au fil des niveaux, vous expliquera les bases tout en vous laissant expérimenter les différentes techniques de pêche. Cependant, il est fortement conseillé de lire les brefs descriptifs des différents outils disponibles dans la boutique, car entre les leurres souples, les leurres durs, les différentes cuillères et les cannes cannessining ou que té lescop – unaccomplished allez rapidement c(r)ouler sous la complexité des options.

Et si malgré cela, vous ne trouvez pas une information, une grosse communauté de passionnés (jeu de niche oblige) répondra à toutes vos questions, que ce soit directement sur le chat IG ou sur les différents forums de la communauté française de Fishing Planet.

Un jour je serais le meilleur pêcheur…

Niveau modèle économique, Fishing Planet assumes parfaitement son engagement F2P et pour l’heure, la version premium n’offre pas plus qu’un simple gain de temps. Allant de 2€ pour 1 jour de bonus +50% d’expé à 100€ pour profiter de ce bonus 365 jours, les développeurs ont annoncé revoir à la hausse le tarif lors de la sortie officielle du jeu courant novembre. Et s’il est vrai que la price d’expérience est relativement lente et les limitations bas niveau assez contraignantes, n’oublions pas que nous sommes sur une simulation de pêche, la patience est donc une vertu indispensable.

Fishing planet : un jeu qui vous incite à pêcher

Points forts

  • Un large evening de poissons
  • La physique de l’eau parfaitement réalisé
  • Une ambiance sonore relaxante
  • Un modèle F2P sans fausse note

Points faibles

  • Le manque d’animations est un frein à l’immersion
  • La boutique aurait gagné à proposer de réelles marques d’équipements
  • Un jeu de niche a ne pas mettre entre toutes les mains

Fishing planet a réussi le pari de me faire préférer passer mes soirées au bord d’une étendue d’eau à ferrer le poisson plutôt qu’à zigouiller du zombie nazi. Et pourtant c’était loin d’être gagné. Beau, complexe et d’une fidélité impressionnante, il n’est pas nécessaire pour autant de pratiquer la pêche “in Real Life” pour apprécier le jeu à sa juste valeur. Jeu de niche oblige, le gameplay lent et contemplatif de Fishing Planet n’emballera très certainement pas la majorité. Cependant, l’arrivée d’un système de quêtes journalières, d’un tournoi et d’un système de duel pour la release augmentera considérablement la durée de vie du titre et son potentiel fun.

14.6

L’avis des lecteurs (14)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !

Profil de Traff-, Jeuxvideo.com

Par Traff-Redaction jeuxvideo.com

MP

Leave a Reply

%d bloggers like this: